•  

    Aujourd'hui, je reviens vers vous pour vous présenter un album que les Editions Accès ont gentiment accepté de me faire parvenir. Il s'agit de "La Moufle", à étudier dès la Petite Section.

     

    PRÉSENTATION

    L'album relate l'histoire d'une moufle tombée dans la neige. Des animaux de plus en plus gros s'y glissent pour se protéger du froid mordant de l'hiver. Lequel fera craquer la moufle ?

    L'album est composé de 32 pages cartonnées au format 22,6 x 22,6 x 1,7. Il est écrit par Léa Schneider et illustré par Rémi Saillard.

     

    LES POINTS FORTS

    L'ouvrage est très solide, avec des pages cartonnées adaptées aux petites mains.

    Les illustrations sont vraiment belles, claires et attrayantes. Elles montrent bien les étapes de l'histoire.

    La répétition permet aux enfants de mémoriser les structures de phrases : l'enfant est véritablement en situation d'apprentissage, il peut répéter à sa guise et finit par être capable de raconter l'histoire. "La Moufle" est en effet un "album en randonnée" qui fonctionne par accumulation.

     

    LES POINTS FAIBLES

    - C'est sans doute idiot, mais j'imaginais des pages souples, brillantes et plastifiées. Or, ce n'est pas le cas de l'imagier. Les pages sont cartonnées, très solides, et mates. Toutefois, le livre a été pensé pour les enfants, et ce type de format est plus simple à manipuler pour eux. Je ne suis donc pas certaine qu'il s'agisse réellement d'un point faible...

     

    QUELQUES IMAGES

     

    LE PRIX

    L'album coûte 12 euros.

    Je ne trouve pas cela excessif en vue des caractéristiques du livre. l'album est vraiment bien conçu et place les élèves en situation d'apprentissage.

     

    ACHETER L'ALBUM

    Le site des éditions Accès vous permettra, si vous le désirez, d'acquérir l'ouvrage. Vous pouvez cliquer sur le lien de la phrase précédente (en bleu)  !

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Aujourd'hui, je reviens vers vous pour vous présenter un album que les Editions Accès ont gentiment accepté de me faire parvenir. Il s'agit de l'"énorme radis", à étudier dès la Petite Section.

     

    PRÉSENTATION

    L'album relate une histoire que je ne connaissais pas, version moderne d'un conte russe. Deux enfants (un garçon et une fille) sèment une graine de radis. Ils s'en occupent si bien que le radis devient énorme. Ils doivent alors trouver de l'aide pour le sortir de terre.

    L'album est composé de 32 pages cartonnées au format 22,6 x 22,6 x 1,7. Il est écrit par Christina Dorner et illustré par Nicole Colas Des Francs.

     

    LES POINTS FORTS

    L'ouvrage est très solide, avec des pages cartonnées adaptées aux petites mains.

    Les illustrations sont vraiment belles, claires et attrayantes. Elles montrent bien les étapes de l'histoire.

    La répétition permet aux enfants de mémoriser les structures de phrases : l'enfant est véritablement en situation d'apprentissage, il peut répéter à sa guise et finit par être capable de raconter l'histoire. "L'énorme radis" est en effet un "album en randonnée" qui fonctionne par accumulation.

     

    LES POINTS FAIBLES

    - C'est sans doute idiot, mais j'imaginais des pages souples, brillantes et plastifiées. Or, ce n'est pas le cas de l'imagier. Les pages sont cartonnées, très solides, et mates. Toutefois, le livre a été pensé pour les enfants, et ce type de format est plus simple à manipuler pour eux. Je ne suis donc pas certaine qu'il s'agisse réellement d'un point faible...

     

    QUELQUES IMAGES

     

    LE PRIX

    L'album coûte 12 euros.

    Je ne trouve pas cela excessif en vue des caractéristiques du livre. l'album est vraiment bien conçu et place les élèves en situation d'apprentissage.

     

    ACHETER L'ALBUM

    Le site des Editions Accès vous permettra, si vous le désirez, d'acquérir l'ouvrage. Vous pouvez cliquer sur le lien de la phrase précédente (en bleu)  !

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Aujourd'hui, je reviens vers vous pour vous présenter un imagier que les Editions Accès ont gentiment accepté de me faire parvenir. Il s'agit de l'imagier des fruits et légumes, à étudier éventuellement dès la Petite Section, même si le thème abordé me paraît plus propice à la Moyenne ou à la Grande Section.

     

    PRÉSENTATION

    Egalement baptisé "Imajeux", cet imagier a la particularité de proposer une devinette dans chaque double page, de façon à ce que les enfants soient acteurs de leurs apprentissages. Les fruits et légumes sont divisés en plusieurs catégories : les légumes dont on mange les feuilles et les fleurs, les cucurbitacées, les fruits à noyaux, les fruits rouges...

    L'imagier est composé de 24 pages cartonnées au format 22,6 x 22,6 x 1,3. Il est écrit par Léa Schneider et illustré par Bénédicte Sieffert.

     

    LES POINTS FORTS

    - L'ouvrage est très solide, avec des pages cartonnées adaptées aux petites mains.

    - Les illustrations sont vraiment belles, claires et attrayantes. Elles montrent bien les différents fruits et légumes, de manière à ce qu'ils soient reconnaissables dans la réalité.

    - Les fruits et légumes proposés sont diversifiés : poivron, tomate, aubergine, navet, butternut, cacahuète, chou-fleur, framboise, litchi, figue... L'enfant est donc véritablement en situation de découverte puis d'apprentissage.

    - Les fruits et légumes sont classés avec précision, ce qui aide à la mémorisation. De plus, ils sont en grand format, ce qui est adapté à une lecture en collectif.

    - Les devinettes permettent aux enfants de participer, d'échanger. Elles aident également à évaluer leur degré de compréhension. La question ouverte écrite à la fin de l'ouvrage peut aussi donner lieu à une argumentation, comme on tend à le rechercher en fin de Grande Section.

     

    LES POINTS FAIBLES

    - C'est sans doute idiot, mais j'imaginais des pages souples, brillantes et plastifiées. Or, ce n'est pas le cas de l'imagier. Les pages sont cartonnées, très solides, et mates. Toutefois, le livre a été pensé pour les enfants, et il semblerait que ce type de format soit plus simple à manipuler pour eux. Je ne suis donc pas certaine qu'il s'agisse réellement d'un point faible...

     

    QUELQUES IMAGES

              

     

     

    LE PRIX

    L'imagier coûte 12 euros.

    Je ne trouve pas cela excessif en vue des caractéristiques du livre. Une soixantaine de fruits et légumes est présentée, et les devinettes apportent selon moi une vraie plus-value.

     

    ACHETER L'IMAGIER

    Le site des Editions Accès vous permettra, si vous le désirez, d'acquérir l'ouvrage. Vous pouvez cliquer sur le lien de la phrase précédente (en bleu) ou directement sur l'illustration ci-dessous !

     

    Mon imagier des fruits et légumes aux Editions Accès

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique