•  

    Vous ne le connaissez peut-être pas... Ces derniers jours, j'ai découvert et testé le site Teetsh qui propose d'aider les enseignants à créer facilement leur emploi du temps et leur cahier-journal.

    Les promesses du site sont les suivantes :

    Comment procéder ?

    1 / Vous avez la possibilité de vous inscrire pour tester gratuitement les fonctionnalités du site pendant un mois.

    2 / Une fois votre inscription effectuée (en quelques minutes), vous pouvez créer votre emploi du temps.

    3 / Les créneaux de votre emploi du temps sont transférables en un clic dans la partie "Cahier-journal". Vous n'avez plus qu'à compléter vos séances !

     

    Les points positifs

    1 / Le site est vraiment très simple à utiliser.

    2 / Il existe des options de personnalisation : vous pouvez choisir le nom de vos disciplines et une couleur à attribuer à chacune.

    3 / Le site est adapté aux classes à simple niveau ou à multi-niveaux. Il est facile de "décloisonner" pour permettre à différents niveaux de travailler en même temps sur des domaines différents.

    4 / Le décompte proposé permet de savoir en un clin d’œil si vous respectez les horaires officiels préconisés.

    5 / Les domaines, compétences et objectifs sont pré-remplis : compléter le cahier-journal est un jeu d'enfant !

    6 / Vous pouvez choisir une police d'écriture et une taille de caractère afin de personnaliser vos fichiers PDF. Le rendu final est clair et agréable.

     

    Les points à améliorer

    1 / De mon point de vue, il est très bien que le site propose des options de personnalisation. J'aimerais simplement qu'il y en ait encore plus (davantage de couleurs et de polices d'écriture) : résolu.

    2 / En multi-niveaux, j'ai tendance à préparer mon cahier-journal en mettant, de gauche à droite, quatre colonnes qui vont du CE1 au CM2. Sur le site, j'ai eu du mal à orienter mes colonnes de la même manière, le CM2 se retrouvant parfois avant le CE1, ce qui me mélangeait les pinceaux et m'a incitée à tout simplifier : résolu

    3 / Toujours en multi-niveaux, les compétences proposées semblent ne correspondre qu'à un seul cycle. Or, il arrive qu'une classe soit à cheval sur deux ou trois cycles. Il faut alors remplir soi-même les compétences et objectifs voulus.

    4 / Lorsque l'on souhaite modifier une compétence existante pour l'adapter, le curseur se replace toujours en fin de ligne, ce qui rend la tâche fastidieuse : résolu.

     

    Mon bilan

    Teetsh est un site agréable et bien conçu dont il est facile de s'approprier le fonctionnement. En outre, en cas de problème, vous avez rapidement un interlocuteur disponible prêt à vous aider.

    Si vous souhaitez profiter longtemps de toutes les fonctionnalités, il faut payer (19 euros pour une année), en sachant que des améliorations sont apportées très régulièrement.

    La prise en main étant très rapide, un vrai gain de temps est perceptible, et les documents réalisés offrent un rendu professionnel.

     

    Exemples de documents réalisés pour ma classe

    Télécharger « Emploi du temps - CE1 - CE2 - CM1 - CM2 - Christall Ecole.pdf »

    Télécharger « CJ_Vendredi_08-03.pdf »

     

    En bref, pour vous faire votre propre idée, n'hésitez pas et testez à l'adresse https://teetsh.com/ !

    A vos claviers !

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Afin de faire réviser l'écriture cursive à mes élèves (minuscules et majuscules), j'ai concocté un nouveau fichier destiné à les aider.

    Ce travail se veut relativement rapide et très facile à mettre en place.

    Je précise que je n'ai pas créé de version "spécial gaucher" comme on en voit apparaître sur de nombreux sites, simplement parce que je ne pense pas que cela soit très utile. En effet, nous lisons tous de gauche à droite, et il me semble qu'inverser le sens d'écriture ne ferait que perturber davantage les élèves gauchers.

    Mon fichier est disponible en téléchargement ci-dessous !

    Télécharger « Fichier_Ecriture.pdf »

     

    A vos claviers !

    Pin It

    19 commentaires
  •  

    Dans ma classe, j'aime beaucoup faire apprendre des poésies aux élèves. Je trouve qu'il est important pour eux d'exercer leur mémoire et de s'entraîner à dire correctement les textes à l'oral.

    Je garde mes élèves pendant quatre ans, donc je commence à avoir un certain nombre de poésies à leur proposer.

    Vous trouverez notamment en fin d'article un document répertoriant mes 40 poésies préférées : il y en a pour tous les goûts, en passant par les auteurs classiques (Victor Hugo, Jean de La Fontaine, Maurice Carême...) ou plus contemporains (Marc Alyn, Corinne Albaut...).

     

    MON FONCTIONNEMENT

    - Je donne généralement 2 poésies par période (1 pour 3 semaines) : mes élèves apprennent ainsi au moins 10 poésies par an.

    - Je ne fais pas choisir la poésie aux élèves : les textes sont souvent compliqués, avec des mots ardus ou des sens figurés qui nécessitent des explications. Je préfère choisir moi-même un texte (je différencie CE et CM) afin que nous puissions le lire et l'expliquer oralement. De plus, avec 4 niveaux, j'ai besoin de savoir ce qui a été appris l'année précédente pour ne pas le refaire l'année suivante.

    - J'attache une grande importance à la copie de la poésie. J'estime qu'il est primordial de copier le texte correctement, sans ratures, et en respectant la mise en forme donnée.

    - Je demande TOUJOURS une illustration soignée en rapport avec le texte.

    - Il m'arrive, quand je peux prendre mes élèves par groupes, de les aider à apprendre leur poésie. J'écris des phrases au tableau, nous les répétons, puis j'efface des mots progressivement. J'insiste sur le fait qu'un texte poétique "se vit". Il faut mettre de l'émotion dans sa voix et ne pas le réciter de façon monotone.

    - Je fais passer les élèves à l'oral de manière échelonnée sur une semaine de 4 jours (5 ou 6 élèves par jour), de manière à éviter la lassitude et la déconcentration.

    - Mes critères sont clairement établis à l'aide d'une grille, collée dans le cahier de poésie et expliquée en début d'année. Je mets une note sur 20 pour la poésie, et une note sur 4 pour l'illustration. Après chaque passage, je demande à mes élèves leur avis sur ce qu'ils ont entendu. En milieu d'année, beaucoup sont capables, dès le CE1, d'argumenter sur la posture ou la diction de leurs camarades, ainsi que sur leurs oublis éventuels. Je fais parfois un véritable travail sur l'illustration en arts plastiques : en effet, de nombreux élèves ont tendance à ne pas la faire en début d'année, ou à la bâcler. Au fur et à mesure qu'ils comprennent les exigences, ils deviennent plus soignés et il m'est arrivé de découvrir des chefs-d'oeuvre !

    - En fin d'année, j'aime bien demander aux élèves de réviser 2 ou 3 poésies parmi celles qu'ils ont apprises, et je les interroge sur l'une d'entre elles. Ils exercent ici leur mémoire à long terme (pratique découverte sur le site de Charivari).

    - Certaines poésies sont très longues, comme "Liberté" de Paul Eluard. Je n'en propose que des extraits, plus ou moins nombreux selon l'âge des enfants. Il y a deux ans, j'avais fait apprendre ce texte en chanson, en me basant sur la version du groupe "Cassandre". Cela avait parfaitement fonctionné et mes CM2 s'en souviennent encore ! Ils m'ont réclamé une nouvelle poésie en chanson. Cette année, j'ai choisi le magnifique texte de la chanson d'Amir, intitulée "Anja". Je n'en prendrai bien sûr que des extraits.

     

    Vous trouverez ci-dessous des liens vers les deux versions musicales évoquées dans l'article.

                    

     

    Mon recueil de poésies n'est pas exhaustif. Vous trouverez de nombreux autres textes sur Internet. Cela peut toutefois vous donner une base de travail.

    En ce qui concerne ma grille d'évaluation, elle s'inspire du modèle de La classe bleue.

     

    LES DOCUMENTS A TÉLÉCHARGER

    Télécharger « Recueil_Poèmes.pdf »

    Télécharger « Grille_Poésies.pdf »

     

     

    Pin It

    3 commentaires
  •  

    Aujourd'hui, je vous propose de nouveaux documents avec :

    - une progression sur 5 périodes en orthographe (dictées) pour des CM1-CM2

    - des phrases à proposer à vos élèves et respectant la progression choisie

     

    Période 1 / Les accords sujet-verbe : accords non-audibles

    Période 2 / Les accords sujet-verbe : séparation avec un complément du nom ou un pronom relatif

    Période 3 / Les accords sujet-verbe : accord du sujet inversé

    Période 4 / Les accords sujet-verbe : accord du participe passé avec "être"

    Période 5 / Les accords sujet-verbe : accords avec pluriel sémantique

     

    Exemple de tableau pour la période 4

     

    Pour ceux qui souhaitent "piocher" dans les différents tableaux, sachez qu'une progression a déjà été établie pour des élèves de CE1-CE2. Vous trouverez les documents en question dans cet article. Ils sont accompagnés d'explications que je ne remets pas ici.

    Le document à télécharger est disponible ci-dessous.

    Télécharger « Un_an_de_dictées_quotidiennes_CM1_CM2.pdf »

     

    N'hésitez pas à me faire part de toute suggestion  !

     

     

    Pin It

    9 commentaires
  •  

    Depuis quelque temps, on entend beaucoup parler des dictées qui, après avoir été décriées, semblent revenir à la mode...

    J'avoue, de mon côté, avoir toujours utilisé la dictée comme méthode de travail : des mots à apprendre, une phrase dictée le lundi, le mardi et le jeudi, et une dictée bilan le vendredi. J'ai aussi testé les autodictées, mais je n'ai pas été réellement satisfaite.

     

    De ce fait, je vous propose aujourd'hui un an de dictées réflexives quotidiennes en CE1-CE2. Ce travail fait suite à une animation pédagogique que j'ai appréciée et dont j'ai essayé de retenir les idées principales.

     

    Ces dictées reposent sur plusieurs fondamentaux :

    - elles respectent une progression précise

    - elles donnent un objectif à l'élève et lui permettent de s'améliorer car les mots utilisés sont souvent répétés et rebrassés avec différents accords

    - aucun mot n'est à apprendre : en effet, cela est globalement inefficace, à moins de laisser du temps en classe pour que ce soit fait. Si ce travail est délégué à la maison, il risque de se révéler contre-productif.

    - elles sont courtes et permettent de ritualiser des moments de réflexion orthographique

    - elles laissent du temps pour pratiquer la dictée autrement

     

    La progression que j'ai choisie de respecter repose sur l'ajout successif des accords suivants :

     

    Exemple pour la période 3

     

    Si mes documents vous intéressent, sachez qu'une version CM1-CM2 est disponible dans cet article !

    En attendant, le document "Un an de dictées quotidiennes en CE1-CE2" est librement téléchargeable ci-dessous.

    Télécharger « Un_an_de_dictées_quotidiennes_CE1_CE2.pdf »

     

    Et vous, comment procédez-vous pour enseigner l'orthographe à vos élèves ?

    A vos claviers !

     

     

    Pin It

    20 commentaires